Pâques à Prague...


Passer Pâques à Prague



Coucou tout le monde !!! Je sais, vous allez me dire que je n’ai pas été très présente dernièrement sur la toile. En effet j’ai été très prise par des formations et des ventes privées… Je vous prépare même une petite surprise… mais il vous faudra encore attendre un peu avant de pouvoir y accéder ! ;)
Pour vous faire patienter, comme nous sommes à trois jours de Pâques, je voudrais vous faire voyager jusqu’à Prague pour y passer le week-end de Pâques, voyage que j’ai eu la chance d’accomplir il y a deux ans.

À Prague, les fêtes de Pâques sont marquées par des traditions très anciennes qui remontent bien avant l’arrivée du communisme : ces coutumes pascales en République tchèque tels : la peinture à la main des œufs de Pâques, les traditionnels coups de fouets et le gâteau en forme d'agneau de Pâques sont peu connues dans de nombreux pays européens. C’est ce que je veux aujourd’hui partager avec vous et peut-être vous donner l’envie de visiter cette merveilleuse capitale…

 

Les marchés de Pâques :

A ce moment des marchés de Pâques fleurissent un peu partout sur les grandes places de la capitale Tchèque entre autre sur la Place de la Vieille Ville et sur la place Venceslas.


Les marchés sont toujours accompagnés d’une programmation culturelle de bonne qualité présentant chants, orchestres et danses folkloriques.
Les maisonnettes de bois composant le marché sont disposées autour d’un gigantesque bouleau d’une douzaine de mètres, décoré pour l’occasion de rubans et d’œufs multicolores.


Plus de 100 stands avec des variétés de produits artisanaux, jouets en bois, cristal tchèque et verrerie, bijoux, métal-céramique, bougies, linge brodé, marionnettes magnifiquement habillés et poupées. La vision la plus commune est de couleur vive, les œufs de Pâques peints à la main que les dames tchèque habillés en costume traditionnel peuvent même personnaliser pour vous en y peignant un nom ou un message spécial.


Marchés de Pâques à Prague ne consistent pas seulement à y faire des achats. Les goûts et les odeurs sont tout aussi alléchantes, les terriblement malsaines mais merveilleusement savoureuses saucisses grillées et bières glacées Pilsner y sont disponibles à la vente. Plusieurs stands ont aussi de gros jambons à rôtir sur des broches.
De Plus, il y a une variété de bonbons traditionnels tchèques à essayer, comme le  ‘Trdelnik’, une pâtisserie sucrée chaude : Un véritable délice !!! Je vous dis ça en connaissance de cause. ;)


trdelnik

Les Préparatifs de Pâques

Les enfants terminent leurs études le “Ugly Wednesday “. Le jour suivant (“Green Thursday “), les garçons s’équipent de hochets en bois, appelés “rehtacka”. Ils forment alors un groupe et marchent à travers leur ville ou leur village, agitant leurs hochets vigoureusement. Il s’agit, comme le veut la tradition, d’effrayer Judas.
Cette promenade est reconduite le “Good Friday “, puis une fois de plus le ” White Saturday”. Le samedi, la progression est ralentie par les garçons s’arrêtant à chaque maison en agitant leurs hochets jusqu’à ce qu’ils reçoivent un cadeau !

Le dimanche de Pâques

Le plus grand symbole de Pâques est l’œuf, avec les connexions avec le printemps et une vie nouvelle. Le dimanche de Pâques, les filles et les femmes du village peignent des œufs. Il s’agit d’un travail qualifié avec de nombreuses variations pour la décoration, habituellement un mélange d’aquarelles, d’images autocollantes, de cire d’abeille, de paille et/ou de plumes. Pour les œufs particulièrement bien décorés, il y a même un concours d’œufs de Pâques qui a lieu chaque année à Prague.


Étant donné que les filles peignent leurs œufs de Pâques, les garçons préparent leurs fouets de Pâques, afin qu’ils soient prêts pour le lundi de Pâques. Ce n’est pas le genre de fouets utilisés sur les chevaux, mais ils sont faits de rameaux d’osier tressés ensemble. Encore une fois, cela prend une certaine habileté à faire les rameaux, le plus difficile est de tresser un fouet.

Velikonoční vajíčka : les œufs peints de Pâques en République Tchèque

Les œufs peints sont le second symbole fort de Pâques. Ils symbolisent la vie nouvelle et la fertilité.
Les œufs tchèques, comme dans d’autres pays d’Europe centrale et orientale sont de vrais objets d’artisanat.
Peints à la main, il n’en existe pas deux qui soient identiques. La technique la plus répandue consiste à dessiner des motifs sur la coquille à l’aide de cire puis de les enduire de peinture, les parties protégées par la cire réapparaissent blanches comme neige lorsque l’on gratte celle-ci.
Les couleurs traditionnelles sont le rouge, le jaune, le vert, le brun, le marron et le noir, chacune possède une signification particulière, le rouge par exemple, protège et symbolise l’amour et la vie.
Les œufs vidés et ainsi colorés servent à décorer la maison et s’accrochent à des branches de cerisiers coupées et rassemblées en bouquet.
La décoration des œufs est souvent confiée, à leur plus grands plaisir, aux enfants. A l’aide de colorants naturels tels que la betterave ou le thé noir ils colorent des œufs durs qui sont ensuite placés dans des paniers et dégustés pendant plusieurs jours. Il est aussi possible de trouver des sachets de colorant en grande-surface ainsi que des œufs blancs, plus faciles à colorer que les habituels œufs beiges.

 

Le lundi de Pâques

Le jour du lundi de Pâques, les gens se lèvent tôt. Les garçons et les hommes partent en voyage pour fouetter à travers le village.
Les Garçons s’arrêtent chez les gens et fouettent les jambes de chaque fille et de chaque femme qui vit dans la maison. Les petits garçons sont tenus de réciter un chant de Pâques alors qu’ils vaquent à leurs coups de fouet.
Comme si les coups de fouet ne suffisaient pas, une coutume populaire est également de saisir la jeune fille et de la jeter dans un bain d’eau froide, connu comme “l’immersion de Pâques”. 

Le fouet et l’immersion sont effectués pour chasser les mauvais esprits et la maladie. Elles peuvent ne pas apprécier, mais c’est en fait positif pour la fille! Cette pratique, loin d’être barbare puisque effectuée à l’aide d’une baguette tressée de branches souples et ne devant causer aucune injure, est censée préserver la beauté des femmes ainsi fouettées et leur garantir la fertilité pour l’année à venir. Elle prouve, de plus, l’intérêt que portent les hommes aux femmes. Une fille qui n’aurait pas été fouettée est en droit de se vexer !


Une fois que tous les coups de fouet et les immersions sont terminés, la jeune fille, assez étrangement, récompense l’enfant avec l’un de ses œufs peints. Elle lie ensuite un ruban autour de son fouet et celui-ci passe à la maison suivante.

Alors que les garçons progressent à travers le village, leurs sacs se remplissent d’œufs et les fouets deviennent de plus en plus colorés, avec beaucoup de rubans brillants. Pour les garçons plus âgés, les dons d’œufs et de rubans ont récemment cédé place à de l’alcool. Au moment où les hommes arrivent à la maison, ils peuvent être heureux !


La baguette, « pomlazka », avec laquelle les garçons sont censés fouetter les filles est de nos jours devenue un symbole fort des fêtes pascales. Elle peut mesurer 50cm à 2m de long et est constituée de branches de saule tressées entre elles et décorées à leur extrémité de rubans colorés qui en font un objet décoratif très apprécié.

Velikonoční jídla : le traditionnel repas de Pâques

Les œufs, occupent une place importante dans le traditionnel repas de Pâques, l’agneau en est aussi l’un des plats principaux mais sous une forme particulière. Par le passé, ceux qui ne pouvaient se permettre financièrement de s’offrir de l’agneau (c’est à dire une bonne partie de la population), le remplaçaient par un gâteau moulé en forme d’agneau.

Agneau de Pâques

Le velikonoční beránek (agneau de pâques) peut être recouvert d’un glaçage de sucre blanc ou encore de chocolat et être décoré de rubans. Il est possible de se procurer de jolis moules dans les magasins de céramique (Keramika) qui peuvent être des souvenirs originaux à ramener de son séjour.
Comme à Noël, une brioche traditionnelle (mazanec) est réalisée à base d’œufs et de levure de boulanger. De forme ronde, on y dessine une croix à la pointe du couteau avant de l’enfourner.

Judas

Les petits pains de Judas (Jidase) sont aussi très appréciés, le plus souvent tressés, ils représentent la corde avec laquelle Judas se serait pendu après avoir dénoncé Jésus.
Retrouvez les recettes ici 

Voilà j’espère que ce voyage vous a plu. 

Je vous souhaite à tous de très Joyeuses Pâques !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire